Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Merhaba zevzek.org porno hikaye severler için pek çok erotik hikayeyi sizlerin beğenisine sunuyor.Neredeyse google da bulabileceğiniz tüm hikayeleri bir araya toplayıp okkalı bir arşiv yaptık.

Annabelle progresse 11Cette petite séance ayant émoustillé quelque peu l’assistance qui, il faut bien le dire, n’en avait pas raté une miette, les corps s’étaient mélangés autour ou dans la piscine. Moi-même, j’avais été goulûment aspiré par une des femmes, qui n’avait lâché ma bite qu’une fois vidée au fond de sa gorge. Pendant ce temps, une autre femme est venue lui lécher l’arrière-train et le plus âgé de ces messieurs l’a, me semble-t-il, sodomisée. Les “hans” de bûcheron qu’il poussait ainsi que ses coups de rein, se répercutaient dans la fellation que me prodiguait la belle, si bien que parfois ma queue s’enfonçait au plus profond de sa gorge. Toi Annabelle, tu es allongée sur la serviette de bain, à côté de notre hôtesse, nues toutes les deux. Tu as la tête posée sur sa poitrine et elle te caresse les cheveux tendrement, sans doute pour te remercier du plaisir que tu viens de lui donner. Vous avez les yeux dans le vague et on ne sait si vous regardez le spectacle qui vous est offert, ou si vous revivez les instants précédents. Lorsque tout le monde fut rassasié, chacun se releva et prit la direction de la maison et plus précisément sans doute, de sa chambre afin de passer sous la douche et se préparer pour le repas. Repas qui en fait, pour le midi, est un barbecue dressé près de la serre. Des tables et chaises sont disposées sous d’immenses parasols ou s’affaire le domestique qui, manifestement, s’occupe de tout dans cette maison. Les couples arrivent peu à peu et s’installent sous les accueillants ombrages sans respecter forcément la légitimité du mariage. De fait je me retrouve entre la femme la plus âgée et notre hôtesse. Ce domestique est aussi un excellent cuisinier. En tout cas il sait cuire la viande très convenablement. Les salades sont admirables de fraîcheur, d’originalité et de couleur, la viande est divine de tendreté et le rosé coule à flots. L’ambiance est conviviale, estivale et gaie à souhait. Les rires fusent, les propos grivois se disputent aux allégations érotiques et les mains ne tardent pas à se balader sous la table. Plus le rosé descend dans les bouteilles, plus il monte aux joues des convives et plus le verbe devient haut. Puis la chaleur, la bonne chair et le rosé finissent par gagner la partie. Certains sont déjà étendus dans l’herbe, à l’ombre de la serre. D’autres décident de se retirer dans les chambres au climatiseur bienfaisant. C’est ce que je fais en demandant à notre hôtesse si je peux t’emmener avec moi. Ce qu’elle accepte. Il est déjà 15 heure.Je jette un œil à la fenêtre de notre chambre canlı bahis et j’aperçois quelques personnes déjà revenues autour de la piscine. Après une sieste réparatrice, faire la planche dans l’eau ou du “bronzing” sur les transats devraient être à la portée de tous. Nous redescendons tous les deux retrouver le reste de la troupe, ou du moins la partie qui n’est pas restée dans sa chambre. Nos hôtes sont présents et j’en profite pour les remercier pour leur accueil et ce bout de dimanche que j’ai agréablement passé avec eux et leurs amis. Je les prie de m’excuser, que je dois rentrer et que je reviendrai dans deux semaines récupérer ma femme. Tu en es toute retournée. Tu pensais que j’allais resté ici avec toi durant ton séjour. Tu es donc surprise de m’entendre dire au revoir à tout le monde y compris à toi. Je t’embrasse néanmoins tendrement en te souhaitant un très bon séjour. Je t’assure de ma confiance en toi et suis sur que tu feras bien ce qui te sera demandé. Je te laisse un peu médusée et retourne vers la maison que je traverse afin de retrouver ma voiture.Tu es toujours figée, le regard fixe, perdue dans tes réflexions alors qu’arrive le reste de la troupe. D’ailleurs l’un d’eux t’att**** par la taille en passant et court se jeter dans l’eau avec toi dans les bras. Après votre chute qui a éclaboussé quelques corps alanguis sur les transats, vous refaites surface de l’autre côté du bassin. Ton tourmenteur t’attire vers un angle où il a pied et se cale contre la paroi. Il te dit qu’il a envie d’une pipe et te demande de le sucer. Tu es devant lui, incrédule et tu lui dis que ce n’est pas possible car il est dans l’eau. C’est pas mon problème répond-il, débrouille-toi pour me pomper et surtout, aucune goutte de sperme ne doit atterrir dans la piscine. Allez! Exécution! Alors là, tu n’en reviens pas. Comment t’y prendre? Tu n’avais jamais fait cet exercice auparavant. Tu décides quand même de te lancer en prenant une grande bouffée d’air et tu plonges. Sous l’eau tu t’agrippes à ses jambes et tu tentes de te rapprocher de sa queue. Mais l’air dans tes poumons et le manque d’expérience te font remonter à la surface sans que tu ais atteint l’objet convoité. Alors!? S’impatiente-t-il, ça vient. Tu t’excuses, dis que ce n’est pas facile, que peut-être il pourrait t’aider en s’asseyant sur le bord. Il te répond qu’il n’en est pas question, qu’il veut sa pipe sous l’eau. Alors tu prends à nouveau une grande respiration mais au lieu de plonger, tu t’accroupis devant lui en t’aidant cependant avec ses jambes. Cette fois, ça bahis siteleri marche. Tu peux emboucher sa bite un peu molle tout en gardant de l’air dans les poumons. Tu commences donc à le pomper en relâchant par moment, quelques petites bulles d’air par les narines. Et ça fonctionne! Sa bite se raidie peu à peu jusqu’à être en érection totale. Tu as réussie à tenir près d’une minute lorsque tu remontes en surface faire le plein de tes poumons. Tu dois faire ce manège un bon nombre de fois pour obtenir son éjaculation. D’ailleurs quand elle est venue, tu as bien crue que tu ne pourrais pas tenir. Tu étais en fin de réserve et tu as dû faire un violent effort pour rester sous l’eau recueillir son foutre. De toute façon il te tenait la tête si bien que tu aurais pu te noyer alors qu’il te giclait dans la gorge. Tu as tout avalé d’un coup en te dégageant pour remonter prendre de l’air. Ce n’est qu’au bout de quelques secondes que tu as repris vraiment conscience, au moment où tu as entendu cet homme crier: “Putain que c’est bon! Se faire vider les couilles dans l’eau, un vrai bonheur, et quelle suceuse! On ne t’a pas trompé sur la marchandise”. Dit-il en direction du maître de maison. Je te félicite ajoute-t-il en t’embrassant sur le front, merci pour cette super-bonne fellation. Je pense qu’on aura l’occasion de faire d’autres choses. Et il plonge au fond du bassin, te laissant seule dans le coin.Le reste de l’après-midi se passa tranquillement, entre bains de soleil et plongeons pour se rafraîchir. Vers 19 heure, le domestique arrive par l’allée dallée, poussant un chariot plein de bouteilles et de verres. Il demande à chacun ce qu’il souhaite boire. Il repart mais revient un court instant plus tard, portant deux plateaux de mise en bouches alléchantes. Que demander de plus? Il fait beau, il fait chaud, les corps nus sont beaux, l’apéritif est agréable, la vie est belle quoi!Un peu plus tard, quelques apéros plus tard serait plus précis, la maîtresse de maison, depuis la porte-fenêtre de la salle à manger, claque dans ses mains et convie tous ses invités à partager son dîner. Tous se dirigent donc vers la maison, puis disparaissent un instant dans le couloir menant aux chambres. Sauf toi bien sur puisque tu dois rester nue en permanence. Après quelques courtes minutes, chacun est revenu s’asseoir autour de la table ovale ou président, chacun d’un bout, les maîtres des lieux. Les convives sont certes habillés, mais de manière plutôt suggestive. Les jupes ou les robes sont courtes ou fendues largement. Les chemisiers et autres bahis şirketleri corsages sont ouverts ou transparents. Les soutiens-gorges font ressortir les poitrines ou sont inexistants. Quant aux messieurs, à part quelques chemises largement ouvertes sur des poitrails plus ou moins velus, rien d’extravagant à noter pour le moment. Tout comme le pique-nique du midi, le dîner se passe dans une ambiance conviviale. Les plats sont agréables et rafraîchissants. Il est vrai que par ces chaleurs, on a guère envie de manger des plats trop lourds. Les conversations vont bon train de part et d’autre de la table. Bien entendu, ça devient paillard au rythme des degrés de rosé ingurgités. Les chemises des hommes sont un lointain souvenir quand arrive le dessert et les femmes sont presque toutes seins à l’air aussi. Lorsqu’un peu de crème tombe “involontairement” sur une poitrine gonflée de désir, c’est toi Annabelle qu’on appelle pour lécher. Tu fais ainsi pratiquement tout le tour de la table. L’un des messieurs voyant le manège des femmes, retire pantalon et caleçon et se met un peu de chantilly sur le gland. Aussitôt tu es appelée pour nettoyer les dégâts. Tu passes sous la table et on voit ta tête remonter sous le tombant de la nappe, entre les cuisses de l’intéressé. Les voisins se penchent afin de te voir lécher à petits coups de langue, la crème fouettée déposée au bout de la queue en semi-érection. Le traitement redonne vigueur au membre qui raidit à vue d’œil. Le type te prend la tête à deux mains et t’oblige à emboucher sa queue raide. Alors tu te mets à le pomper de plus en plus vite. Ça ne dure que peu de temps, il jouit rapidement dans ta bouche. Tiens, te dis-tu, celui-ci est plus sucré…… Tu ressors et viens de nouveau t’asseoir à ta place. Alors qu’on sert le café, l’hôtesse prend la parole. Elle annonce qu’un petit jeu est prévu. S’adressant à toi, elle dit que tu vas devoir aller te cacher quelque part dans la maison. Où tu voudras. Mais seulement dans la maison, pas à l’extérieur. Tu as un quart d’heure devant toi. Après quoi, tous tenteront de te retrouver. Celui ou celle qui y parviendra devra alors choisir un ou une partenaire, et tu leur appartiendras toute la soirée. Ils pourront faire avec toi, ce qui leur convient. En toi-même tu te dis que si tu te caches suffisamment bien, peut-être n’arriveront-ils pas à te retrouver et tu échapperas à leur bon vouloir. L’idée te séduit mais en même temps tu te demandes si ça ne risque pas de provoquer une nouvelle punition. Tu es dans tes pensées alors que l’hôtesse te secoue le bras. Tu reviens à la réalité pour l’entendre te dire que c’est maintenant qu’il te faut aller te cacher. Tu disparais alors dans le couloir qui mène aux chambres en te disant que tu ne connais même pas la maison. Où te cacher?

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Kategoriler:

French

Yorum Ekle

E-Mail Adresiniz Yayınlanmayacak. Zorunlu Alanlar *

*