Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Merhaba zevzek.org hikaye okuyucuları birbirinden azdırıcı hikaye arşivini sizlerin beğenisine sunuyoruz okuyun ve ve yorumunuzu bırakın

La Mere de mon PoteLa mère de mon poteSuite à vos nombreuses demandes, je vais vous raconter comment j’ai baisé la mère de mon meilleur pote. Je vous remercie aussi pour tous vos messages de sympathie et d’encouragement.J’avais à l’époque 17 ans. J’avais déjà connu de nombreuses filles dans ma vie malgré mon jeune âge. Bien que mesurant déjà ma taille adulte, j’étais quand même moins musclé. J’étais au lycée et mon meilleur pote, Romain était malade depuis quelques jours. Pourtant nous étions en juin et il faisait déjà chaud. Ce qui me donnait encore plus envie d’être enfin en vacances. Depuis le premier jour de sa maladie, je lui apportais le travail à faire chaque jour. Je n’avais croisais que c’est sœurs depuis ce jour mais en ce vendredi, lorsque j’ai sonné, c’est sa mère qui m’a ouvert. Elle est en maillot de bain et porte un paréo. Elle me demande ce que je fais là. Je lui dis que j’apporte le boulot à Romain. Elle me dit qu’il est chez son père pour le weekend avec ses sœurs. Il ne me l’a pas rappelé hier et comme le divorce est tout récent, je n’y ai pas pensé. Sa mère semble bizarre mais elle m’invite à entrer pour que je dépose les affaires. En entrant dans la cuisine, je comprends pourquoi elle est si étrange. Une bouteille de vodka trône sur la table et elle est bien entamée. Je vois par la fenêtre qu’il y a un verre plein sur le transat le long de la piscine. Je savais qu’elle vivait mal son divorce, mais pas à ce point !Elle me sert un verre et retourne sur son transat. Elle enlève son paréo et me dit que je peux me baigner. Comme je passe très souvent, j’ai un maillot de bain qui reste chez mon pote. Je vais le mettre et retourne dans la piscine. Je nage un peu et m’accoude au rebord. La mère de mon pote, qui s’appelle Pascale, est allongée sur son transat. Je ne me prive pas de mater le corps de cette femme de 46 ans qui me fait fantasmer. Elle est blonde, les yeux bleus. Son visage n’est pas tellement sexy mais son corps donne envie. Elle mesure environ 1m65 pour 65kg. Elle a des formes généreuses avec son 90D (j’avais fouillé dans sa lingerie une fois) des fesses bien bombées et des cuisses charnues. Je remarque aussi que son verre est déjà vide. Je retourne nager un peu et quand je sors, elle me demande de lui mettre de la crème solaire. Elle est bien bourrée. Elle est allongée sur le ventre, sur le transat et me tend le tube de crème. Je le prends et commence à étaler la crème sur son dos. Je fais des gestes doux et elle pousse des petits gémissements de bonheurs. Je remarque canlı bahis qu’il y a un gode caché à moitié par un coussin. Il est encore tout humide ! Elle devait s’en servir quand je suis arrivé. Je détache son maillot pour lui en étaler partout.Elle gémit encore un peu plus fort quand j’effleure le haut de son gros cul bien généreux. Je bande comme un porc et mon maillot est étroit. Je me place à cheval sur elle. Je m’assoie sur ses fesses et elle ne peut ignorer la bosse qui s’engouffre dans le sillon de ses fesses. Voyant qu’elle devient très chaude, je passe mes mains sur ses flancs. Elle est très excitée et se retourne. Le haut de son maillot tombe, et je me retrouve nez à nez avec ses gros seins. Elle me demande de lui mettre de la crème partout. Je ne me fais pas prier pour lui étaler de la crème sur ses gros nichons que je caresse sans retenu. Elle se sert un autre verre pendant que je la pelote ainsi. Ses seins sont durs et elle pointe. Je me demande si c’est une bonne idée de faire cela avec la mère de mon meilleur pote qui en plus est ivre. Mais je ne réfléchi pas longtemps car je sens mon maillot de bain descendre. Je suis toujours assis sur elle et elle engouffre ma bite entre ses gros seins. Elle me branle avec et rapidement, je me retrouve assis sur le transat et elle se met à genou devant moi. Elle me dit qu’elle a trop envie d’une grosse bite. Elle commence à me sucer la bite et les couilles. Je suis tellement excité de me faire pomper par cette femme mure, que je jouis en très peu de temps ! Elle avale tout mon sperme. Je lui resserre un verre de vodka car j’ai peur qu’elle réalise ce qui se passe si elle redevient elle-même. Pendant qu’elle boit son verre, je tête ses seins et les lèches.Je bande à nouveau comme un âne. Elle se met à quatre pattes dans l’herbe et je m’approche de cette magnifique vulve qui est sous le superbe fessier bien volumineux de Pascale. J’enfourne ma bite dans sa chatte et je m’agrippe à ses hanches bien larges. Je la culbute sauvagement. Elle hurle de bonheur. C’est la première fois de ma vie que je culbute une femme si âgée et mon dieu que c’est bon ! Je lui mets un doigt dans le cul et elle hurle et refuse que je la prenne par là car personne ne l’a jamais fait. Je me dis que si je la fait boire encore plus, elle ne saura pas ce qu’elle fait. Je la traine jusqu’au transat, sur lequel elle se pose. Je mets ses jambes de chaque coté, ce qui m’offre un bon angle d’attaque. Je me remets en elle et la fourre comme une vulgaire poupée. Je prends bahis siteleri alors la bouteille de vodka et lui mets dans la bouche. Elle boit quasiment le reste de la bouteille pendant que je la fourre et je jouis en elle.A cet instant, elle n’est pas très bien. Elle tente de se déplacer mais elle trébuche et elle est en travers du transat. Sa tête pend d’un coté et ces jambes de l’autres. Avec ma queue bien dure, je lui mets des biffles. Elle ne réalise plus du tout ce qui se passe. Je lui mets aussi des grosses fessées. Mes mains qui claquent sur son cul font un bruit excitant. Je me place derrière elle et fouille son cul avec ma langue. Puis j’insère un doigt. Cette fois-ci, elle ne dit rien. Je positionne alors ma bite devant son cul et je l’enfonce d’un coup sec. Elle n’hurle même pas. Au bout d’un moment elle gémit doucement et semble prendre son pied. La sensation de ma bite ultra serrée dans ce cul si large et volumineux m’excite et je fini par me vider dedans. Elle a alors un orgasme assez violent qui combiné à l’effet de l’alcool la fait s’évanouir. Je la porte jusque sur son lit. Je me dis que je vais encore profiter de la situation. Je me repose un peu en la matant. Soudain mon portable sonne. C’est mon pote qui s’excuse de ne pas m’avoir prévenu et qui me demande si sa mère m’a bien accueilli. Je lui dis de ne pas s’en faire et que j’ai été très bien accueilli. J’appelle ensuite mes parents pour leur dire que je reste dormir chez Romain.Je vais me faire à manger et je retourne dans la chambre. Elle n’a pas bougé. Je la mets sur le dos et m’allonge sur elle. Je me frotte contre son corps. Je lèche son visage, ses lèvres puis ses seins. Je goute à sa mouille. Je me redresse et place ma bite entre ses seins. Je me branle dedans un long moment puis je prends sa chatte. Le fait qu’elle soit inconsciente m’excite car j’ai l’impression d’avoir une poupée gonflable totalement offerte. Je tire sur ses cuisses et je reprends encore son cul. Je jouis encore dedans. Je m’allonge alors près d’elle. Je m’endors. Je me réveille plus tard dans la nuit et refait le même rituel. Au total, j’ai jouis 5 fois dans son cul cette nuit la. Lorsqu’elle se réveille, elle est toute surprise de me trouver nu allongé près d’elle. Elle me demande ce que je fais là. Je lui réponds qu’on a baisé hier soir et toute la nuit. Elle dit ne pas s’en souvenir mais elle dit qu’elle a fait des rêves érotiques et qu’elle à mal aux fesses. Je lui dis que c’est parce que je l’ai enculé. Elle ne me croit pas. Mais elle bahis şirketleri se touche les fesses et son doigt revient couvert de sperme. Elle semble paniquée et me demande comment on en est arrivé la. Je lui explique tout. Elle me dit que je suis un petit pervers qui a profité d’elle. Je lui réponds que je suis un mec qui a répondu aux avances d’une femme à moitié nue. Elle semble honteuse d’avoir couché avec le pote de son fils et me demande de ne pas en parler. Je commence à caresser ses seins. Elle me repousse mais je lui dis que le fait que je garde le secret ne dépend que d’elle. Je lui fais croire que j’ai des photos d’elle dans des positions intéressantes. En vérité je me rends compte que j’étais tellement absorbé par son corps que j’ai totalement oublié d’en prendre ! Je me mets debout et lui montre ma bite. Ayant peur que je divulgue les photos et que je raconte à tout le monde que c’est une salope, elle se met à genou et me suce. Puis elle me branle avec ses seins. Je vois des larmes couler de ses yeux et cela m’excite. Je lui ordonne de se mettre à quatre pattes et je la prends en levrette en lui m’agrippant à ses hanches et en tirants ses cheveux. Puis je sors ma bite et la place devant son cul. Elle me supplie de ne pas le faire mais j’enfonce ma bite dans son cul. Elle hurle de douleur et pleure abondamment. Nous sommes face à un miroir et je peux voir son visage se déformer sous la v******e de mes coups de bites. Je vois ses gros seins qui se balancent et je ne peux m’empêcher de les malaxer. Après vingt minutes de sodomies intenses, je la fait mettre devant moi et j’éjacule sur son visage et ses gros seins. Je me précipite sur elle pour lécher ses seins et son visage. Et pour la première fois je vais l’embrasser. Elle refuse mon baiser. Je prends alors mon portable et ce seul geste la fait céder. Elle m’ouvre ses lèvres et j’y enfonce ma langue couverte de mon sperme. En l’embrassant je la pelote un coup. Puis je me rhabille. Elle me supplie de ne jamais en parler à personne. Je lui dis que c’est une grosse salope et qu’elle doit assumer ses actes. Elle me dit qu’elle s’est égarée un moment à cause de son divorce. Je lui dis que si elle reste sage, cela restera entre nous. Je pars sur ces paroles. Même si je suis allé très souvent chez mon pote et que j’y vais encore, elle s’arrange toujours pour ne pas être là ou alors elle fait tout pour être en présence de quelqu’un d’autre. Cela ne m’empêche pas de la peloter vite fait ou dans le noir devant la télé ou même sous la table pendant les repas. Mais je n’ai pas eu d’occasion de la baiser. J’espère juste que cela viendra !Vous pouvez m’adresser vos remarques et me dire quel est le prochain récit que vous voulez lire. Contactez-moi : Mcfps@hotmail.fr

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Kategoriler:

French

Yorum Ekle

E-Mail Adresiniz Yayınlanmayacak. Zorunlu Alanlar *

*